Sahifa fully responsive WordPress News, Magazine, Newspaper, and blog ThemeForest one of the most versatile website themes in the world.
    Raymond Gabriel
  • La fête du Feu dans le parc des Ondines Je me souviens d'abord de tous ces poèmes spontanément envoyés à la Mairie par des spectateurs envoûtés. Je me souviens aussi des services techniques de la ville dont les personnels s'étaient investis pour nous aider, de ces associations de citoyens de tous âges qui travaillaient avec nous, certains depuis des semaines. Faire reculer l'hiver en créant un Village de Feu dans le parc des Ondines n'était pas une mince affaire. Il y a eu ce compte à rebours à la tombée de la nuit : j'observai la manœuvre, un peu inquiet. Ils étaient des dizaines à s'activer, par groupes organisés : des milliers de bougies, des centaines de flammes suspendues et autres immenses brasiers s'allumèrent en quelques minutes à peine.
    Même les pompiers allumaient des feux !
    Au milieu du village de cabanes illuminées, un forgeron faisait tinter son enclume, entouré des vapeurs de vin chaud, pendant que le club de tennis décochait des flèches enflammées au dessus du petit plan d'eau.
    C'est alors que nous arrivâmes, nous les tambours des Commandos Percu, surgissant de la nuit environnante, augmentant encore la température, jusqu'au final flamboyant de notre Concert de Feu.
    Raymond Gabriel
    Fondateur et musicien des Commandos Percu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *